Auteur invité

Alain Lercher

Après des études à l'École normale supérieure et après avoir passé l'agrégation de lettres, Alain Lercher entre dans la vie active au Centre dramatique national de Toulouse. Il assure ensuite des fonctions d'enseignement à Paris, avant de prendre une nouvelle orientation.

En 2004, il est premier conseiller puis président assesseur à la cour administrative d'appel de Paris. Il passe ensuite quelques années au ministère des affaires étrangères. Il est également président de formation de jugement à la cour nationale du droit d'asile.

En parallèle, il écrit et publie. Deux recueils de poèmes, d'abord, aux Éditions Saint-Germain-des-Prés, en 1977 et 1980. Puis, en 1982 et 1985, chez Belin, deux ouvrages de philosophie, et, en 1990, des essais et nouvelles chez Gallimard, avant de rejoindre Verdier.

La publication de son livre Les Fantômes d'Oradour a retenu l'attention. Un de ses textes inédits a servi de trame à la réalisation d'un reportage sur le même sujet, Oradour-sur-Glane : récit d'un massacre, long format numérique consultable sur les sites du réseau France Télévisions.

© Photo : Marc Attali

Dernière publication

Le Jardinier des morts

Ce qui relie ces différents récits, c’est peut-être la violence. Non pas la violence des faits divers, des attentats ou des films policiers, mais la violence inhérente à la condition humaine et indissociable de la vie : celle de la mort, de l’abandon, de la passion, de la séparation irrémédiable des sexes, du désir d’avoir un enfant ou du regret d’en avoir un, la violence que les hommes font subir aux animaux et celle qu’ils s’infligent les uns les autres même et surtout quand ils s’aiment.

Dans une langue directe et sobre, la remémoration des différents narrateurs (ou bien est-ce le même ?) devient explication avec soi comme une nécessité qui n’aurait rien de narcissique ni de morbide et qui n’exclut ni la tendresse ni l’amour de la vie.

Editions Verdier
Parution : mai 2015