Auteur invité

Amandine Dhée

Amandine Dhée est autrice et comédienne associée à la compagnie artistique La Générale d’Imaginaire. Elle vit à Lille. Elle publie des récits poétiques, des autofictions, des textes de théâtre, de petites proses fragmentaires. Partant de la vie quotidienne et de ses expériences, elle aborde des thèmes comme le rapport au corps et au désir, la vie rurale, ou le féminisme. Aux éditions La Contre Allée, elle a publié, notamment : Du Bulgom et des hommes (2010), Et puis ça fait bête d’être triste en maillot de bain (2013), Tant de place dans le ciel, escapade dans les villages de Mons (2015) et La Femme brouillon (2017) distingué par le prix Hors Concours, dans lequel elle déconstruit les mythes entourant la maternité.

Son dernier roman, À mains nues (La Contre Allée, 2020), aborde la question du désir, à la lumière du parcours d’une femme, de ses expériences sexuelles et affectives. De l’enfance à l’âge adulte, en se projetant à l’âge de la vieillesse, l’autrice convoque des scènes du quotidien et des situations anodines qu’elle a vécues, pour montrer comment nos sexualités et visions de l’amour sont nourries de clichés et d’idées reçues. Amandine Dhée lit régulièrement ses textes sur scène lors de lectures musicales et participe à des résidences d’artistes.

Téléchargez ici le dossier pédagogique et culturel

© Photo : Maud Bernos

Les Petites Fugues à écouter !

À mains nues (Éditions La Contre Allée*, 2020)
Lu par Catherine Cretin (pages 114 à 118)
Rencontre avec les élèves du collège Albert-Mathiez (Marnay)
Mercredi 25 novembre
Comment en êtes-vous venue à l'écriture ?
Rencontre avec les élèves du collège Albert-Mathiez (Marnay)
Mercredi 25 novembre
La rencontre avec les livres
Rencontre avec les élèves du collège Albert-Mathiez (Marnay)
Mercredi 25 novembre
Pourquoi cette absence de ponctuation dans Du Bulgom et des hommes ?

Dernière publication

À mains nues

Éditions La Contre Allée, 2020

Dans À mains nues, Amandine Dhée explore la question du désir à la lumière du parcours d’une femme et de ses expériences sexuelles et affectives. Comment devenir soi-même dans une société où les discours tout faits et les modèles prêts à penser foisonnent ? La narratrice revisite toute sa vie, de l’enfance à l’âge adulte et se projette à l'âge de la vieillesse. La réflexion féministe apparaît à chacun de ces âges de la vie. Amandine Dhée poursuit ainsi la réflexion entamée en 2017 avec La Femme brouillon sur la représentation des femmes dans l’imaginaire collectif et leur émancipation.

 

Éditions La Contre Allée
Parution : janvier 2020

Le festival l'a accueilli(e)

2020

Rencontres
  1. Brasserie artisanale de la Rente Rouge
    Chargey-lès-Gray (70)
  2. Collège Albert Mathiez
    Marnay (70)
  3. Médiathèque intercommunale d'Auxelles-Haut
    Auxelles-Haut (90)
  4. Lycée agricole Lucien Quelet
    Valdoie (90)
  5. Médiathèque Lupéenne
    Saint-Loup-sur-Semouse (70)
  6. Lycée Lumière
    Luxeuil-les-Bains (70)
  7. Petite forme
    Hôp Hop Hop
    Besançon (25)