Auteur invité

Cédric Gras

Cédric Gras a suivi des études de géographie à travers le monde et dirigé différentes Alliances françaises dans l’espace post-soviétique. Il a passé cinq années à sillonner la Sibérie et l’Extrême-Orient russe dont il a tiré Vladivostok (2011) et Le Nord, c’est l’Est (2013), publiés aux éditions Phébus. Il est l’auteur, chez Stock, de L’Hiver aux trousses (2015), Anthracite (2016), et Saisons du voyage (2018), dans lequel il s’interroge : comment réenchanter le voyage au XXIe siècle, dans un monde où tout semble avoir été exploré, à l’ère où l’« Homo sapiens turisticus est un bipède cérébral et presque glabre qui s’est mis à sillonner frénétiquement sa planète » ?

Dans son dernier livre, Alpinistes de Staline, paru en 2020 chez Stock, l’écrivain voyageur relate l’incroyable destin des frères Abalakov, qui gravirent, dans les années 1930, les plus hauts sommets de l’URSS au nom du pouvoir, du pic Lénine au pic Staline. Un récit documenté (Cédric Gras a enquêté au sein des archives du NKVD) où les exploits de ces alpinistes côtoient les heures sombres de la Grande Terreur, Vitali Abalakov ayant lui-même été victime des purges de 1938.

 

 

© Photo : J.-L. Bertini

Dernière publication

Alpinistes de Staline

Éditions Stock, 2020

 

Si Cédric Gras s’est décidé à raconter la vie des frères Abalakov, deux alpinistes russes des plus héroïques de leur génération, c’est après avoir découvert qu’ils avaient été victimes des purges staliniennes. Comment Staline a-t-il pu faire arrêter ces figures glorieuses, chargées de porter le marxisme au plus haut des sommets ? Orphelins sibériens, ils pratiquent l’escalade avant de devenir des alpinistes aguerris. Entre Caucase et Asie centrale, ils multiplient les expéditions jusqu’à gravir, dans les années 1930, les vertigineux pic Staline et pic Lénine, au nom du pouvoir. Dans ce monde où l’alpinisme était dicté par l’idéologie d’un monde nouveau, la conquête de territoires et la guerre, Vitali Abalakov sera pourtant victime de la Grande Terreur et des purges en 1938. Libéré et amputé de nombreuses phalanges suite à une tempête en altitude, il reprendra le chemin des cimes et reviendra au plus haut niveau. Son frère Evgueni sera lui retrouvé mort en 1948. Il préparait une ascension à l’Everest.

 

Russophone et familier de l’Eurasie, Cédric Gras a enquêté, des archives du KGB au pic Lénine, pour reconstituer le destin exceptionnel et dramatique de ces deux frères indissociables puis désunis, mais qui ont traversé le siècle rouge en rêvant de conquérir l’Everest au nom de l’URSS.

Editions Stock
Parution : mai 2020

Rencontres avec Cédric Gras

  1. Mardi 17 novembre
    Lycée Les Haberges / Vesoul (70)
  2. Mardi 17 novembre
    18h30
    Petite forme
    La Cave Aux Sons / Vesoul (70)
  3. Mercredi 18 novembre
    Lycée Prieur de la Côte d'Or / Auxonne (21)
  4. Mercredi 18 novembre
    18h30
    "Ludythèque" Médiathèque Terre d'Emeraude / Moirans-en-Montagne (39)
  5. Jeudi 19 novembre
    Lycée Jean Michel / Lons-le-Saunier (39)
  6. Jeudi 19 novembre
    19h00
    Médiathèque Pierre de Coubertin / Besançon (25)