Auteur invité

Christian Garcin

Christian Garcin est né en 1959 à Marseille où il vit. Auteur d’une trilogie romanesque qui nous transporte en Chine, aux États-Unis, en Mongolie, il a publié une vingtaine de livres : poésie, nouvelles, essais et romans parmi lesquels : Rien (éd. Champ Vallon, 2000), Le Vol du pigeon voyageur (éd. Gallimard, 2000), La Neige gelée ne permettait que de tout petits pas (éd. Verdier, 2005), La Jubilation des hasards (éd. Gallimard, 2005), L’Autre monde (éd. Verdier, 2007), La Piste mongole (éd. Verdier, 2009). Il a également traduit une nouvelle de Borges. Son dernier livre, Des femmes disparaissent (éd. Verdier, 2011), met en scène un détective privé spécialisé dans l’enlèvement de jeunes femmes mariées, qui tente de démêler l’écheveau des souvenirs, à travers le destin tragique de trois femmes, en Chine, à New York et au Japon.
Christian Garcin vient de publier Aux Bords du lac Baïkal (éd. École des Loisirs, mars 2011), un livre de photos Le Minimum visible (éd. Le Bec en l’air, sept. 2011) et En descendant les fleuves (éd. Stock, octobre 2011) co-écrit avec Éric Faye.

Éléments bio-bibliographiques de novembre 2011

© Photo : J Sassie