Auteur invité

Emmanuel Ruben

Écrivain et dessinateur, Emmanuel Ruben est né en 1980 à Lyon. Ancien élève de l’École Normale Supérieure, agrégé de géographie, il passe plusieurs années à l’étranger en tant que lecteur de français, professeur d’histoire-géographie ou volontaire international (Italie, États-Unis, Turquie, Lettonie, Ukraine) avant d’entamer une carrière universitaire qu’il abandonne avec la publication de son premier roman afin de se consacrer à l’écriture et au dessin.

Il est l’auteur de plusieurs livres, romans, récits, essais, qui interrogent les frontières de l’Europe et de l’Occident, dans les paysages comme sur les cartes. Ses thèmes de prédilection (la frontière, la mémoire, l’histoire, la géographie, l’utopie, le voyage impossible) se retrouvent notamment dans son troisième roman, La Ligne des glaces, premier épisode d’une suite européenne et nordique. Le livre a été sélectionné pour de nombreux prix littéraires dont le Prix Goncourt 2014.

Parallèlement à la publication de ses livres, il a signé une chronique mensuelle sur le site Sens Public et collaboré à différentes revues littéraires (Ravages, Edwarda, Possession immédiate, Remue.net). Il tient à jour un site Internet personnel (L’araignée givrée, www.emmanuelruben.com) où il dévoile de nombreux dessins et des textes inédits.

Il dirige aujourd’hui la Maison Julien Gracq et vit au bord de la Loire.

 

© Photo : Renaud Monfourny

Dernière publication

Sur la route du Danube

À l’été 2016, Emmanuel Ruben entreprend avec un ami une traversée de l’Europe à vélo. En quarante-huit jours, ils remonteront le cours du Danube depuis le delta jusqu’aux sources et parcourront 4 000 km, entre Odessa et Strasbourg. Ce livre-fleuve est né de cette odyssée à travers les steppes ukrainiennes, les vestiges de la Roumanie de Ceauşescu, les nuits de bivouac sur les rives bulgares, les défilés serbes des Portes de Fer, les frontières hongroises hérissées de barbelés… En choisissant de suivre le fleuve à contre-courant, dans le sens des migrations, c’est l’histoire complexe d’une Europe qui se referme que les deux amis traversent. Mais, dans les entrelacs des civilisations déchues et des peuples des confins, affleurent les portraits poignants des hommes et des femmes croisés en route, le tableau vivant d’une Europe contemporaine.

Dans ce récit d’arpentage, Emmanuel Ruben poursuit sa « suite européenne » initiée avec La Ligne des glaces (Rivages, 2014) et explore la géographie du Vieux Continent pour mieux révéler toutes les fictions qui nous constituent.

 

Editions Payot & Rivages
Parution : juin 2019