Auteur invité

Jean d'Amérique

Né en 1994 à Côte-de-Fer (Haïti), Jean d’Amérique a créé en 2019, avec le collectif Loque urbaine, le festival international Transe poétique de Port-au-Prince dont il est le directeur artistique. Poète et dramaturge, il porte haut les couleurs de la nouvelle génération d’écrivains haïtiens. Il vit entre Paris, Bruxelles et Port-au-Prince.

Auteur de deux pièces de théâtre qui ont fait l’objet de lectures publiques – Avilir les ténèbres (2018, finaliste du prix RFI Théâtre) et Cathédrale des cochons (éditions Théâtrales, 2020, prix Jean-Jacques Lerrant des Journées de Lyon, finaliste du prix RFI Théâtre), il a également publié trois recueils de poésie remarqués : Petite fleur du ghetto (Atelier Jeudi soir, 2015 ; mention spéciale du prix René Philoctète, finaliste du prix Révélation poésie de la SGDL), Nul chemin dans la peau que saignante étreinte (Cheyne éditeur, 2017 ; lauréat du prix de la Vocation de la fondation Marcel Bleustein-Blanchet, finaliste du prix Fetkann de poésie) et Atelier du silence (Cheyne éditeur, 2020).

© Photo : Marie Monfils

Dernière publication

Rhapsodie rouge

Rhapsodie rouge, nouveau livre du poète Jean d’Amérique, dresse le portrait d’une femme debout, combattante. Dans ces poèmes, la langue est manipulée, bousculée ; transfigurée, elle devient une arme, une lame pointée contre les désertions, les lâchetés. Une poésie comme geste politique : « flamme / commune / à la saison humaine ».

Rhapsodie rouge nous rappelle de la plus belle des manières que la poésie a toute sa place dans le forum des voix citoyennes. Elle s’invite aux débats et aux révoltes, et redonne à ceux-ci l’outil premier, nécessaire et fondateur : une langue brûlante, renouvelée.

Éditions Actes Sud
Parution : mars 2021