Auteur invité

Joy Sorman

Joy Sorman se consacre d’abord à l’enseignement de la philosophie avant de se diriger vers l’écriture. Son premier roman, Boys, boys, boys (Gallimard), lauréat du prix de Flore, paraît en 2005.
Par son goût de l’écriture en immersion, du récit in situ, Joy Sorman trace une voie singulière, de romans hybrides, très documentés, mêlant fiction littéraire et sciences humaines : aux éditions Gallimard, elle a publié L’Inhabitable (2010), Paris Gare du Nord (2011), Comme une bête (2013, prix François-Mauriac de l’Académie française), où elle explore l’univers de la boucherie et le lien entre l’homme et les bêtes. En 2014, elle se glisse dans La Peau de l’ours pour sonder, sous la forme d’un conte philosophique, la frontière entre humanité et bestialité.
Son œuvre est traversée par l’exploration des questions liées au corps, à l’identité, à l’altérité. Dans Sciences de la vie (Le Seuil, 2017), c’est à travers la mystérieuse maladie de peau de Ninon qu’elle ausculte le corps comme lieu de l’intime, du familier, mais aussi du surgissement de la maladie, de l’étrangeté.
À la folie (Flammarion, 2021) est son quatorzième livre. Durant une année, tous les mercredis, l’autrice s’est rendue au pavillon 4B d’un hôpital psychiatrique « quelque part en France ». Elle y a rencontré les patients et les soignants, s’est postée en observatrice discrète, a recueilli leur parole, pour tisser le récit subtil de cet univers clos.

Télécharger le dossier pédagogique et culturel

© Photo : Pascal Ito

Dernière publication

À la folie

« Ce jour-là j’ai compris ce qui me troublait. Peut-être moins le spectacle de la douleur, de la déraison, du dénuement, que cette lutte qui ne s’éteint jamais, au bout d’un an comme de vingt, en dépit des traitements qui érodent la volonté et du sens de la défaite, ça ne meurt jamais, c’est la vie qui insiste, dont on ne vient jamais à bout malgré la chambre d’isolement et les injections à haute dose. Tous refusent, contestent, récusent, aucune folie ne les éloigne définitivement de cet élan-là. »

Durant toute une année, Joy Sorman s’est rendue au pavillon 4B d’un hôpital psychiatrique et y a recueilli les paroles de ceux que l’on dit fous et de leurs soignants. De ces hommes et de ces femmes aux existences abîmées, l’auteure a fait un livre dont Franck, Maria, Catherine, Youcef, Barnabé et Robert sont les inoubliables personnages. À la folie est le roman de leur vie enfermée.

Éditions Flammarion
Parution : février 2021

Rencontres avec Joy Sorman

  1. Jeudi 18 novembre
    18h30
    Bibliothèque de la Maison de Velotte / Besançon (25)
  2. Vendredi 19 novembre
    Lycée Prieur de la Côte d'Or / Auxonne (21)
  3. Vendredi 19 novembre
    18h30
    Librairie Chapitre 3 / Vesoul (70)
  4. Samedi 20 novembre
    10h30
    Bibliothèque municipale de Pouilley-les-Vignes / Pouilley-les-Vignes (25)
  5. Dimanche 21 novembre
    15h30
    Petite forme
    Espace Culturel des Forges de Pesmes / PESMES (70)

Le festival l'a accueilli(e)

2012

Rencontres
  1. La Librairie
    Gray (70)
  2. Lycée agricole Granvelle
    Dannemarie-sur-Crète (25)
  3. Lycée hôtelier Hyacinthe Friant
    Poligny (39)
  4. Médiathèque des Tilleuls
    Besançon (25)
  5. Librairie Papeterie des Arcades
    Lons-le-Saunier (39)
  6. Temps fort
    Musée du Temps de Besançon
    Besançon (25)
  7. Collège Louis Pergaud
    Villersexel (70)