Auteur invité

Marie-Jeanne Urech

Née en 1976 à Lausanne, Marie-Jeanne Urech passe une licence en Sciences sociales à l’université de Lausanne, puis un diplôme de cinéma à la London Film School en 2001. Après avoir signé quelques courts-métrages, elle a réalisé plusieurs documentaires – Sorry, No Vacancies (2001), Le Mammouth céleste (2002), Monotone, mon automne ? (2005). En parallèle de son travail de documentariste, elle entreprend d’écrire des romans ou des nouvelles où elle développe un univers fantasmagorique, déjanté, parfois surréaliste, avec une tonalité souvent caustique. Elle a publié aux Éditions de l’Aire : Le Syndrome de la tête qui tombe (2006), L’Amiral des eaux usées (2008) et Des accessoires pour le paradis (2009) pour lequel elle reçoit le Prix Bibliomedia Suisse (2010).
Son dernier livre, Les Valets de nuit (Éd. de L’Aire, septembre 2010), inspiré des subprimes, vient de paraître.

Éléments bio-bibliographiques de novembre 2010

© Photo : DR