Auteur invité

Michel Bernard

Michel Bernard est né à Bar-le-Duc en 1958. Haut fonctionnaire, en disponibilité depuis 2016 pour se consacrer à l’écriture, il est également coureur cycliste amateur. Il est chevalier des Arts et des Lettres. Après Comme un enfant, biographie romancée de Charles Trenet (Le Temps qu’il fait, 2003), Michel Bernard a publié de nombreux ouvrages aux Éditions de La Table Ronde, notamment La Tranchée de Calonne (2007), dans lequel il rend hommage à sa terre natale, le Barois mouvant, couronné par le Prix Erckmann-Chatrian ; La Maison du docteur Laheurte (2009), Prix Maurice-Genevoix ; Mes tours de France (2014), un hymne vibrant au vélo et à son enfance ; Les Forêts de Ravel (2015) et Deux remords de Claude Monet (2016) qui a reçu le Prix Marguerite Puhl-Demange et le Prix Libraires en Seine. Son oeuvre compose un récit personnel de l’histoire de France, explorant ce que le roman permet d’établir comme vérité autre que la vérité historique, porté par une écriture délicate et poétique. Dans son dernier livre, Le Bon Coeur (2018), Michel Bernard raconte l’histoire de Jeanne d’Arc, un récit de cette aventure légendaire, une page de l’histoire de France souvent mal connue.

© Photo : Hélène Bamberger

Dernière publication

Hiver 1814 : Campagne de France

« Le 26 janvier 1814, à Châlons-sur-Marne, Napoléon prend la tête de l’armée pour repousser les coalisés qui ont passé le Rhin et occupent l’Alsace, la Lorraine et le nord de la Bourgogne. Il a soixante mille soldats, majoritairement jeunes et inexpérimentés, l’ennemi cinq fois plus. Alors que son entourage pense la défaite inéluctable, Napoléon guette, provoque, exploite les erreurs de ses adversaires et enchaîne une série de victoires qui rendent possible l’incroyable. Le nombre, finalement, l’abandon des maréchaux et la défection de Marmont donneront à l’événement son issue logique. Commencée sous les neiges de janvier en Champagne, achevée dans l’aigre printemps d’avril en Île-de-France, cette dernière campagne est l’histoire d’un homme au sommet de son génie que sa puissance abandonne. Le maître de guerre observe à la lorgnette les rues de Brienne où il a grandi et qu’il va canonner. Le chef d’État continue d’administrer dans le salon d’un château, une chambre d’auberge, un presbytère, au hasard des étapes, un empire en peau de chagrin. Le cavalier sous les intempéries, au milieu de ses maigres troupes, chemine à travers une région dévastée, une population violentée, hanté par le passé et les fantômes d’une grandeur perdue. À la fin, c’est un homme seul qui, retiré dans une pièce du château de Fontainebleau, la “maison des siècles”, appelle la mort en s’empoisonnant. » (Michel Bernard)

 

Editions Perrin
Parution : septembre 2019

Rencontres avec Michel Bernard

  1. Mardi 19 novembre
    18h30
    Petite forme
    Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon / Besançon (25)
  2. Mercredi 20 novembre
    18h30
    Bibliothèque du Val de Vennes / Orchamps-Vennes (25)
  3. Jeudi 21 novembre
    Lycée Jean Michel / Lons-le-Saunier (39)
  4. Jeudi 21 novembre
    18h30
    Bibliothèque de la Maison de Velotte / Besançon (25)
  5. Vendredi 22 novembre
    18h30
    Maison des Jeunes et de la Culture de Dole / Dole (39)