Auteur invité

Michèle Audin

Née en 1954, Michèle Audin est mathématicienne et romancière. Membre de l’Oulipo, elle explore dans son travail d’écriture les liens entre la science, l’histoire et la littérature. Outre ses ouvrages et articles spécialisés sur les mathématiques, Michèle Audin a écrit des romans et des récits, publiés aux éditions de l’Arbalète, qui tentent de redonner une voix aux « êtres sans destin », aux oubliés de la grande Histoire. Cent vingt et un jours (2014), Mademoiselle Haas (2016), Comme une rivière bleue (2017) retracent les vies d’anonymes, ouvriers, cordonniers, passementières, ourdisseuses… à partir d’enquêtes à la fois littéraires, sociologiques et historiques. Dans Oublier Clémence (2018), elle dessine le portrait vibrant et sensible d'une ouvrière en soie disparue à l’âge de 21 ans, faisant revivre une condition et une époque. Son dernier ouvrage, Eugène Varlin ouvrier relieur 1839-1871, est paru aux éditions Libertalia en 2019. Rassemblant tous les écrits retrouvés à ce jour de cette figure de la Commune de Paris, il met aussi en lumière les militants ouvriers, en rendant hommage « à celles et ceux qui n’ont pas d’histoire ».

© Photo : Francesca Mantovani / Editions Gallimard

Dernière publication

Eugène Varlin ouvrier relieur 1839-1871

« Consultez l’histoire et vous verrez que tout peuple comme toute organisation sociale qui se sont prévalus d’une injustice et n’ont pas voulu entendre la voix de l’austère équité sont entrés en décomposition ; c’est là ce qui nous console, dans notre temps de luxe et de misère, d’autorité et d’esclavage, d’ignorance et d’abaissement des caractères, de pervertissement du sens moral et de marasme, de pouvoir déduire des enseignements du passé que tant qu’un homme pourra mourir de faim à la porte d’un palais où tout regorge, il n’y aura rien de stable dans les institutions humaines. »
Eugène Varlin, ouvrier-relieur, est l’une des grandes figures de l’Association internationale des travailleurs, élu de la Commune de Paris en 1871, assassiné à la fin de la Semaine sanglante. Tous ses écrits retrouvés à ce jour (articles, proclamations, lettres), connus ou moins connus, sont présentés dans ce livre. L’ensemble constitue comme une autobiographie de l’Internationale en France, à la fin du Second Empire, et met en lumière les ouvriers boulangers, mineurs, ciseleurs, ovalistes qui luttent pour changer la vie.

Editions Libertalia
Parution : mars 2019

Rencontres avec Michèle Audin

  1. Jeudi 21 novembre
    Lycée professionnel Nelson Mandela / Audincourt (25)
  2. Jeudi 21 novembre
    18h30
    Salle polyvalente / Montigny-lès-Vesoul (70)
  3. Vendredi 22 novembre
    Lycée Louis Pasteur / Besançon (25)
  4. Vendredi 22 novembre
    18h30
    Musée départemental des Arts & Traditions Populaires de Champlitte / Champlitte (70)
  5. Dimanche 24 novembre
    15h00
    Petite forme
    Maison natale Victor Hugo / Besançon (25)