Auteur invité

Rodney Saint-Éloi

Poète, écrivain, essayiste, éditeur, né à Cavaillon (Haïti), Rodney Saint-Éloi est l’auteur d’une quinzaine de livres de poésie, dont Je suis la fille du baobab brûlé (2015, finaliste du prix des Libraires, finaliste du Prix du Gouverneur général), Jacques Roche, je t’écris cette lettre (2013, finaliste du Prix du Gouverneur général)Il dirige plusieurs anthologies. Il a publié Haïti Kenbe la! en 2010 chez Michel Lafon (préface de Yasmina Khadra).

Pour la scène, il a réalisé plusieurs spectacles dont Les Bruits du monde, les Cabarets Roumain, Senghor, Césaire, Frankétienne. Il est l’auteur de l’essai Passion Haïti (Septentrion, 2016). Le prestigieux prix Charles-Biddle lui a été décerné en 2012. Il a été reçu en 2015 à l’Académie des lettres du Québec et devient Compagnon de l’Ordre des Arts et des Lettres du Québec en mai 2019. Il dirige la maison d’édition Mémoire d’encrier, qu’il a fondée en 2003 à Montréal. Les racistes n’ont jamais vu la mer, coécrit avec Yara El-Ghadban, est paru en octobre 2021. 

© Photo : Martine Doyon

Dernière publication

Les racistes n'ont jamais vu la mer

Parlons de racisme puisque le racisme concerne tout le monde. Les écrivains Rodney Saint-Éloi et Yara El-Ghadban invitent à prendre part à cette conversation délicate, mais combien nécessaire. Ni manifeste, ni manuel, ni acte d’accusation, Les racistes n’ont jamais vu la mer engage le dialogue sur nous-mêmes et sur les autres. Tout s’exprime librement, se confronte et se répond. Les mots. Les expériences. Les idées. Les émotions. Parlons de racisme puisqu’il faut dépasser le repli sur soi. Pour vivre ensemble, autrement.

Mémoire d'encrier
Parution : octobre 2021