Auteur invité

Rouja Lazarova

Née en Bulgarie communiste, Rouja Lazarova a appris à lire avec les textes de propagande, à manier une Kalachnikov sous un régime qu’elle exécrait. À 17 ans, elle écrit ses premières nouvelles et reçoit le Prix jeune prose 1990. Arrivée en France en 1991, elle fait Sciences Po puis travaille pour une agence de conseil en communication d’entreprise et publie trois romans, Sur le bout de la langue (Éd. 00h00, 1998) – récit de l’initiation linguistique et sentimentale d’une jeune étrangère à Paris –, Cœurs croisés (Éd. Flammarion, 2000) et Frein (Éd. Balland, 2004). Dans Mausolée (Éd. Flammarion, 2009) elle écrit pour la première fois sur le régime communiste. À travers trois générations de femmes, elle décrit avec force la manière spécifique dont l’État communiste écrasait les individus.

Éléments bio-bibliographiques de novembre 2009

© Photo : Bruno Levy/Flammarion