Auteur invité

Sonia Ristić

Née en 1972 à Belgrade, Sonia Ristić a grandi entre l’ex-Yougoslavie et l’Afrique avant de rejoindre Paris en 1991 où elle vit actuellement.

Après des études de lettres et de théâtre, elle a travaillé comme comédienne, intervenante en ateliers (en ZEP, mais aussi dans l’humanitaire). Dans les années 2000, elle a fait partie du collectif du Théâtre de Verre et a créé sa compagnie, Seulement pour les fous. Elle est l’autrice de plusieurs pièces de théâtre parues chez l’éditeur belge Lansman, parmi lesquelles Pourvu qu’il pleuve (2018), Yalla ! (2017) et Le Goût salé des pêches (2016), ainsi que du roman La Belle affaire publié chez Intervalles en 2015. Son dernier titre Des fleurs dans le vent a reçu le Prix Hors Concours en novembre 2018.

 

© Photo : Bruno Klein

Dernière publication

Des fleurs dans le vent

Mai 1981. Tandis que le pays fête ou pleure l’élection de François Mitterrand, dans un immeuble du boulevard Barbès, Summer, Douma et JC, âgés de trois ans, s’enlacent pour la première fois. Devenus inséparables, ils forment une drôle de créature à trois têtes. Les Fleurs dans le vent est une fresque sur l’amitié. C’est aussi un portrait pointilliste ou pixellisé de la France des années 1980 aux années 2000. Les Fleurs dans le vent donne à voir les difficultés que l’on rencontre pour se construire lorsque l’on est perçu comme différent, que ce soit par son histoire familiale, sa couleur de peau ou son orientation sexuelle. À travers ces personnages touchants d’ardeur ou de maladresse s’écrit un roman pénétrant sur la force que l’on puise auprès de celles et ceux qui constituent nos familles choisies, celles dont l’acceptation est inconditionnelle et où l’on vient s’abriter de toutes les tempêtes.

 

Éditions Intervalles