Auteur invité

Virginie Ollagnier

Formatrice en français, Virginie Ollagnier est romancière et co-scénariste de la bande dessinée Kia Ora (Éd. Vents d’Ouest, tome III, 2009), une petite fille maorie exhibée comme « monstre de foire » au début du XXe siècle. Dans Toutes ces vies qu’on abandonne (Éd. Liana Levi, 2007) – récompensé par onze prix dont le Prix du premier roman des Mots Doubs à Besançon – elle évoque la relation entre l’assistante d’un médecin psychiatre et un soldat traumatisé par la première Guerre mondiale. Dans L’Incertain (Éd. Liana Levi, 2008), elle poursuit son exploration romanesque du XXe siècle. À la demande de la petite fille d’une femme qu’il a aimée, l’écrivain Zoltán Soloviev remonte le fil de sa vie, de la révolution russe à mai 68, de la chute de Constantinople au New York des années folles.

Éléments bio-bibliographiques de novembre 2009

© Photo : Sophie Bassouls